La Maison des paysans : un projet d’ouverture

Bonne nouvelle !

Avec l’ASPIC, l’AFOCG, l’ADDEAR et nos associés de soutien nous sommes, depuis le 20 juillet, heureux propriétaires de l’ancienne école de la Mouline !
Un projet de rénovation pour des locaux chaleureux et ouvert, une ruche pour le développement de l’agriculture paysanne !

Ici l’article de la Dépêche sur la fête donnée le 7 juillet pour fêter l’aboutissement du projet.

Article la dépêche du 13/07/18

L’acte d’achat ne sera signé que le 20 juillet prochain. Mais les chevilles ouvrières du projet, ainsi que ses sympathisants, ont déjà fêté la concrétisation de la Maison des Paysans.

Locataires depuis 2003 de l’ancienne école des filles de La Mouline, quatre structures – Association de formation collective à la gestion (AFOCG), Association pour la promotion de l’information dans les campagnes (ASPIC), Association départementale de développement de l’emploi agricole et rural (ADDEAR) et Confédération paysanne de l’Aveyron – ont décidé de se fédérer en SCI pour acquérir ces vastes locaux de 290 m2. «C’est un pari de longévité que l’ont fait. En devenant propriétaire, l’agriculture paysanne s’inscrit en effet sur la durée», expliquent Daniel Saint-Geniez et Francis Enjalbert, cogérants.

«Un lieu ouvert, vivant et attractif»

Cette Maison des paysans vient ainsi pallier le projet de maison commune, une initiative ruthénoise, citoyenne et solidaire qui n’a finalement pas vu le jour. Avec une demi-douzaine de bureaux, deux bureaux «tournants» et deux salles de réunion, les plans de la bâtisse, imaginés conjointement avec les salariés des quatre associations, offrent de nouvelles pistes de fonctionnement.
«C’est effectivement plus confortable pour nos personnels, avec un coin cuisine/détente… Mais notre ambition est de faire de cette Maison des paysans, un lieu attractif et vivant».
La porte est ainsi ouverte à toutes les structures partenaires ou amies, pour travailler ou organiser différents événements. «On est toutefois conscient, qu’avec l’évolution de l’agriculture actuelle, l’endroit risque un jour d’être trop petit et que ce n’est peut-être qu’une étape». La Confédération paysanne arrive en effet à maintenir le cap, même si les agriculteurs -et les gens en général- se syndicalisent de moins en moins. «On montre que d’autres voies et d’autres modèles d’agriculture, plus sociaux et plus humains, existent».

Maison Commune à Rodez : Appel à participation

Lieu emblématique d’échanges et d’activités à Rodez

Œuvrer ensemble et dans un lieu commun à la transition vers un monde plus juste à travers des initiatives locales, économiques, sociales, culturelles, solidaires et écologiquement responsables, telle est la réflexion et la volonté de plusieurs associations et structures agricoles : Association de Promotion de l’Agriculture Biologique en Aveyron, Confédération Paysanne, Canopée, Artisans du Monde, Nature et Progrès, Ligue de Protection des Oiseaux,…

Elles se sont constituées en une Association de Préfiguration de la Maison Commune pour s’engager et pas à pas, faire aboutir ce projet : la création en cœur de ville, d’un espace d’initiatives et de rencontres entre le rural et l’urbain.

+ d’infos et appel à participation en ligne sur fr.ulule.com/maison-commune