Rencontres entre la Conf et la CGT Armement

Larzac, Terre d’Avenir

Au Gîte de la Salvetat,
Le Week-End du 25 avril au 27 avril sera consacré à une rencontre entre :

– La CGT et La Confédération Paysanne,
– Toulousains et Aveyronnais,
– Des ouvriers, techniciens, ingénieurs du Centre d’Essais Aéronautique de Toulouse (son nouveau nom qui ne veut plus rien dire : DGA Techniques aéronautiques) travaillant pour le Ministère de la Défense et des paysans du plateau du Larzac investis du devoir de garder « la Terre »,
–  Des ouvriers de l’État ou des fonctionnaires, encore garants et porteurs d’un service régalien, et des paysans garants de la qualité de leur production, garant de qualité de leur héritage agraire.

Toute personne intéressée par les débats : contacter Laurent Reversat au 06 85 75 50 48.

Le sujet de la rencontre :

Le syndicalisme est à un tournant de sa représentativité et de son rôle. Le rouleau compresseur de la politique destructrice du travail, de l’emploi, mais aussi la peur du lendemain, le mensonge, l’abêtissement par les médias, la crédibilité mise à mal, le rejet du politique, le consumérisme, la perte des valeurs, ont pour effet de plonger, aussi le syndicalisme, dans une spirale d’incapacité à mobiliser et cette « immobilisation » atteint des niveaux alarmants. Ce militantisme-là est en berne !

Le bénévolat est également difficile à développer car tributaire d’un individualisme forcené avec une appréhension dans notre rapport aux autres dans le meilleur des cas ou par une course effrénée du ou dans le travail, un rythme intense de nos existences dans le pire des cas.
Ce constat nous laisserait sans espoir !
Sauf si
à l’occasion de la rencontre « des Amis de la Confédération Paysanne » sont abordées ces questions-là et si cette rencontre inspire à la CGT, la nécessité de nous rencontrer, de nous parler, d’apprendre à nous connaître, et de puiser en nous ce qui peut devenir demain une force nouvelle, une énergie fédératrice et un dynamisme renouvelé, une émergence d’idées novatrices.

Alors faisons-le ! Merci à Vous de bien vouloir le faire avec nous !

L’objectif de la rencontre :

– Partager nos luttes, (réussites ou échecs), partager nos valeurs, notre sens du bien commun,
– Aborder le sens du syndicalisme, les priorités de la lutte aujourd’hui,
– Dessiner les grandes lignes d’un possible rapprochement de nos centres d’intérêts communs : les valeurs défendues, la valeur travail / le devoir d’alimenter : comment et à quel prix ? / la nécessité d’aller vers les autres, mais comment ?
– La grande question de la défense nationale sera en filigrane, et abordée sans tabou mais ne nous parait pas un dossier porteur d’énergie à ce stade.
– Imaginer les actions alliant les valeurs que nous défendons et qui nous rapprochent :
– Déterminer une action ou des actions avec le Larzac ou plus proche de nous à Toulouse, qu’importe, l’essentiel est de donner à nos convictions des manières d’éclore et de s’exprimer.

PROGRAMME envisagé

Vendredi 25 avril :
14h30 :
Départ en début d’après-midi de Cathie et Marie-Aline : pour sur place organisation, mise en place, préparation de l’accueil
16h-17h : Départ de Balma de 8 participants.
19h-20h : Arrivée au gîte, installation, verre de bienvenue.
Repas partagé : nous ferons connaissance !
21h : Soirée « Nos syndicalismes : nos vécus » :
Retour sur le film « Tous au Larzac ». Ce film est un grand bain de militantisme, il revigore, et les questions ne manqueront pas.
Création de « la Conf », nos luttes CGT dans nos « boîtes » : Giat, RGPP, etc…

Samedi 26 avril :
Avant 9h00 :
Petit déjeuner
9h00 : Aborder le sens du syndicalisme, les priorités de la lutte aujourd’hui ou des luttes :
Le poids de l’information,
Les moyens, l’efficacité, ce qui fonctionne ou fonctionnerait.
12h30 : Repas partagé
14h15 : Visite de la ferme-auberge de la Salvetat, leçon d’une autre agriculture.
Comment vit-on de l’agriculture sur le Larzac : quel type d’exploitation, de production, d’aide de ressources, de marché ?
16h00 : Dessiner les grandes lignes d’un possible rapprochement de nos centres d’intérêts communs : les valeurs défendues, la valeur travail / le devoir d’alimenter : comment et à quel prix ? / la nécessité d’aller vers les autres, mais comment ?
20h00 : Repas partagé
21h15 : Présentation de la Via Campesina par Christian Roqueirol
Les défis, les enjeux mondiaux,
ÉLEVER LE DEBAT ! S’imprégner de la hauteur de vue d’un syndicat fédérateur comme Via Campésina

Dimanche 27 avril :
Avant 9h00 :
Petit déjeuner
9h00 : Imaginer les actions alliant les valeurs que nous défendons et qui nous rapprochent
Déterminer une action ou des actions avec le Larzac ou plus proche de nous à Toulouse, qu’importe, l’essentiel est de donner à nos convictions des manières d’éclore et de s’exprimer.
10h00 : Visite de la bergerie de La Blaquière, summum du militantisme.
Repas Dominical Partagé
Visite

Départ des troupes revigorées entre 15h00 et 16h00.

Les commentaires sont fermés.