confaveyron.org

centrepresse.fr-17-01-2014Centre Presse du 17/01 – Article de Philippe Henry
« Réunis vendredi à la ferme de Gervais-Capelle, à Colombiès, les représentants syndicaux de la Confédération paysanne ont voulu démontrer les  » absurdités de la réforme de la PAC  » en prenant exemple sur la modeste exploitation de cet éleveur de vaches allaitantes et pluriactif pour compléter ses revenus. En effet, l’agriculteur ne peut plus bénéficier des aides de l’Europe puisque le plancher pour recevoir ces primes est aujourd’hui fixé à un minimum de dix vaches. Gervais-Capelle en possède aujourd’hui 9,3… Il perdrait ainsi 2.000 euros d’aides par an. »
> Lire la suite sur centrepresseaveyron.fr