Projet « Lait de brebis » pour le bassin de Roquefort

ASSISES DU LAIT DE BREBIS : c’est parti !

L’Info en a émis le souhait, les fédiés de la Conf’ s’y attellent ! Le lait de brebis aborde une évolution majeure : pendant que l’Industrie de Roquefort perd des volumes en AOC, des éleveurs, de nouveaux opérateurs cherchent du lait et affichent un beau dynamisme !

Toute l’affaire part d’un constat : de plus en plus de laitiers sont démarchés par des industriels, PME, artisans en recherche de lait. Les fèdes ont le vent en poupe !
Ils proposent des droits à produire plus importants qu’à Roquefort, des prix connus à priori et sensiblement plus élevés que celui de la diversification : 0.95€ prix de base contre 0.7€ à Roquefort.

Pendant ce temps, à Roquefort, rien ne change : ni gestion des références « historique » qui datent de…1987 ! ni politique de qualité conduite uniquement avec des contraintes. Et aucune installation donnant lieu à la création d’un point de collecte. Seuls peuvent traire ceux prennent la suite d’une situation établie.

Les départs de l’Interprofession de Roquefort, de marginaux il y a seulement 4 ou 5 ans, virent à l’ hémorragie , rythme de 40 à 50 par an. A tel point que le capitaine du grand vaisseau Société s’ inquiète de tous ces rats qui quittent son bord.
Là débute notre réflexion : face à une telle recomposition du PAL* (Paysage Aveyronnais Laitier), production dont on dit communément qu’elle représente 1/3 de l’activité agricole du département, la Conf’ pouvait – elle rester les bras ballants ?

Nous avons décidé de dire NON.
Les laitiers vont prendre la parole, pour dire où ils en sont, comment ils vivent le rapport à leur travail, ce qu’ils veulent pour leur avenir ou celui de leur successeur, et, au-delà, pour cette petite région.

Une petite équipe s’est mise au travail. Elle a élaboré un document d’ enquête, il va être proposé aux adhérents et sympathisants de la Conf’. Une dizaine d’enquêteurs bénévoles, particulièrement motivés, se sont mis en recherche de celles et ceux qui en participant à cette étude, vont constituer la matière, le socle des assises que nous tiendrons à la rentrée prochaine. En participant, vous serez invités à siéger aux assises. Le projet dont elles vont accoucher sera le petit de nous tous. Il tiendra de cette démarche sa consistance et son autorité.

Étude : DESCRIPTION, CONTEXTE ET ENJEUX

Elle comporte 5 chapitres :

1/ Présentation de la ferme
2/ Dimension économique
3/ Collecte du lait
4/ Avenir
5/ Dimension politique

 

CONTEXTE

– Constat de l’érosion constante des prix en système Roquefort.
– Constat d ’un système de distribution de droits à produire inégalitaire
– Réalisation d’une enquête auprès des adhérents et sympathisants Conf’, à la demande de l’Info Paysanne.
– Recueillir le témoignage de ceux qui ont quitté Roquefort (et qui à priori, se montrent satisfaits), et celui de ceux qui travaillent en son sein .
– Dans la lignée des travaux réguliers du SPLB, produire des documents et des outils de travail utilisables dans la négociation.

ENJEUX DE L’ÉTUDE

Bâtir un projet lait de brebis sur l’ensemble du Rayon. La dimension politique est importante, plus que l’aspect démographique ou analyse systémique.
Acquérir une connaissance des partenaires industriels par le biais des éleveurs enquêtés.
A l’issue de cette enquête, promouvoir des Journées d’Assises du Lait de Brebis.

 

Les commentaires sont fermés.