confaveyron.org

1er jour : Narbonne > Montseret

C’est parti ! Le gros et lourd camping-car vient de grimper le trottoir face à la « Maison de la région » du Languedoc-Roussillon. Les banderoles se tirent, une vache de 6 mois, symbole de notre résistance, dévore goulûment du foin.

Nous avions prévu d’interpeller Eric Andrieu, député européen et vice-président de la Région. Nous voulions évoquer l’application française de la PAC et les menaces qui pèsent sur les petits paysans, tout particulièrement dans le département audois où les petits troupeaux sont affectés. Informés qu’il était absent, nous avons eu un entretien téléphonique avec Henri Garino, président de la commission agricole du Languedoc Roussillon. Il a écouté nos revendications et s’est engagé à nous recevoir. La « valse » des politiques commence sous l’œil des citoyens nombreux de diverses organisations venus défendre la cause paysanne. Les grévistes de la faim annoncent leur détermination.

Le chemin est encore long jusqu’à Amiens mais la cause alimentaire en vaut la chandelle : jeûner maintenant pour préserver les conditions sociales des paysans nombreux sur le territoire ! Pas de bonne bouffe sans petits paysans ! Michel Curade, apiculteur audois nous accueille le soir, dans les Corbières. Il pollinise nos réflexions sur nos moyens d’actions et le rapport de force à mener sur notre chemin de dénonciation de l’agriculture productiviste qui met en péril l’activité de nombreux apiculteurs locaux.

[EasyGallery key=’16’]
Cliquez sur la photo pour ouvrir le diaporama
(Photos Guillaume De Crop)